menu accueilmenu choisir école de commercemenu guide des internatsmenu actualitemenu recherchemenu reste

Mercredi 24 Mai 2017

Sondage
Pour quel type d'Ecoles opteriez-vous ?
Ecoles après une classe préparatoire
Ecoles après un baccalauréat
Ecoles en admissions parallèles (bac+2, +3)

Accueil > Visa, reconnaissance, homologation, certification

Visa, reconnaissance, homologation, certification

Les différentes écoles de commerce et de gestion peuvent présenter un degré plus ou moins élevé de reconnaissance par l’Etat. Il n’est pas toujours facile de décoder les mentions mises en avant par les uns ou par les autres, nous allons essayer de faire un point rapide, pour vous permettre de vous y retrouver.


  • La catégorie la plus fermée, le «club des grandes écoles les plus prestigieuses», est appelé «chapitre des écoles de management » (plus fréquemment «chapitre» regroupant 37 écoles) de la Conférence des Grandes écoles. On y trouve toutes les grandes, plus quelques écoles moins connues. Toutes ont leur diplôme visé par le Ministère de l’Education Nationale. Ce sont, en principe, les écoles offrant les garanties les plus solides. L’association de la CGE regoupe plus d’une centaine écoles de commerce et d’ingénieurs.
    Remarque : Les critères d’accession au chapitre sont en réalité d’une cooptation d’un certain nombre d’écoles, toutes consulaires (c’est à dire financées par les Chambres de Commerce et d’Industrie), visant à restreindre à ce seul label la notion de Grande école.

  • La seconde catégorie est constituée des écoles «reconnues-visées» (comprendre reconnues par l’Etat, avec diplôme visé par le Ministère de l’Education Nationale) et des écoles «reconnues» seulement (comprendre reconnues par l’Etat, dont le diplôme n’est pas encore visé par le Ministère). Les deux catégories offrent en réalité sensiblement les mêmes garanties : en pratique la différence est généralement due à une simple antériorité des unes par rapport aux autres. Une école « reconnue » a, en principe, son diplôme visé quatre ou cinq ans après avoir obtenu la reconnaissance, à peu près automatiquement. Ces écoles sont recommandables sans réserve.

  • Troisième catégorie : les écoles «homologuées » offrent un diplôme reconnu comme de niveau deuxième cycle, et permettent donc de poursuivre des études universitaires au niveau troisième cycle, ou de se faire embaucher avec un niveau de salaire correspondant aux diplômés du second cycle. L’homologation tend à être remplacée progressivement par une procédure de certification : l’inscription au RNPC (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Pour être inscrit au RNCP, l’établissement de formation doit présenter le desciptif des métiers visés et des compétences acquises ainsi que l’insertion des trois dernières promotions. Comme l’homologation, elle attribue un niveau de formation (Bac+2, Bac+3, Bac+5).
    Enfin, certaines écoles ne présentent aucun label. Certaines peuvent l’avoir choisi, d’autres ont pu se le voir refuser. Il faut donc un peu plus de prudence même si certaines d’entre elles peuvent avoir un degré de reconnaissance élevé auprès des entreprises, avec la réputation de former de bons cadres commerciaux ou technicocommerciaux.
  • Lexique

    Les organismes de formation utilisent souvent des termes ou expressions dont le sens est méconnu des non spécialistes. Nous pensons que ce bref lexique vous donnera quelques informations utiles.

    ÉCOLE AUTORISÉE

    Etablissement ayant obtenu l’autorisation d’ouverture.

    ÉTABLISSEMENT SOUS CONTRÔLE DE L’ÉTAT

    Tout établissement privé est tenu de procéder à une déclaration d’ouverture et d’obtenir une autorisation de l’académie. L’ouverture est autorisée après un examen de la conformité des locaux et des matériels aux règles imposées en matière de sécurité et d’hygiène. Elle ne présume ni de la pertinence des programmes, ni de la qualité des enseignements.

    DIPLÔME D’ÉTAT

    Diplôme sanctionnant la réussite à un examen organisé et validé par l’état tel que les BTS ou le DSCG de la filière expertise comptable.

    CERTIFICATION PROFESSIONNELLE

    Le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) met à disposition de tous une information actualisée sur les diplômes, titres et certificats qui bénéficient d'une reconnaissance officielle. http://www.cncp.gouv.fr

    ÉCOLE RECONNUE

    Établissement bénéficiant de la reconnaissance de son existence par le Ministère de l’Education Nationale, après contrôle de la qualité de sa pédagogie, de son administration et de sa gestion, de ses équilibres financiers. La reconnaissance de l’école permet d’obtenir l’habilitation au profit des étudiants à recevoir des bourses d’Etat, au titre de l’enseignement supérieur.

    DIPLÔME VISÉ (OU DIPLÔME RECONNU)

    Cette expression indique que le diplôme délivré par l’établissement est visé par le Ministère de l’Education Nationale. Ce visa rend officiel le diplôme, ainsi que son niveau universitaire. Le diplôme visé ne peut être délivré qu’aux élèves entrés après décision ministérielle. Le niveau universitaire d’un diplôme officiel est lié au nombre d’années d’études après le baccalauréat. Deux diplômes officiels de même niveau sont considérés équivalents. L’équivalence d’un diplôme permet d’accéder à un cursus universitaire.

 

Ecoles-de-commerce.info V1.1
CIDE 84, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris - Tél. : 01 53 10 33 20 -
CIDE Centre d'Information et de Documentation sur l'Enseignement privé. Site spécialisé sur les écoles privées en France, avant Bac et après Bac